Empathie

En ces temps de pandémie, de nombreux soutiens se sont manifestés pour les soignants, et c’est formidable, nous n’oublions pas également au premier plan : les personnes malades…

Les personnes malades du covid-19 en attente de remède ; les personnes victimes d’autres pathologies et plus ou moins affectées par la situation inédite de l’engorgement des hôpitaux ou de confinement de la population, qui ont dû voir parfois leurs opérations reportées. Vivement la fin de la pandémie.

Empathie. Courage à nous tous et espoir !

Empathie : Capacité à ressentir les émotions de quelqu’un d’autre, arriver à se mettre à la place d’autrui.

Photo : Pixabay


Confinement / Survivre à une relation toxique – Violence domestique

SOS santé
Adultes ou plus jeunes, suite au confinement obligatoire pour cause de Covid-19, il peut être difficile pour les personnes victimes de relations toxiques et maltraitées de rester enfermées avec leurs bourreaux.
Si vous êtes dans une situation fragile, ne surtout pas désespérer. Des solutions existent.

Certains numéros de téléphone, sites et mails d’alerte par exemple, continuent de fonctionner. Auprès de proches sûrs, au pire des cas, et si vous avez accès à une connexion, cherchez de l’aide. Si vous fréquentez des sites de conseils sur l’ordinateur de maison pour vous en sortir, n’oubliez pas d’effacer votre historique ou de surfer en navigation privée.

Si votre foyer n’a pas ce problème mais vous êtes témoin d’une situation dangereuse pour un tiers, les services d’urgence de votre pays fonctionnent toujours.

Le cas de la France

« Il est déconseillé de sortir. Il n’est pas interdit de fuir » martèle actuellement l’organisation Nous toutes. Car pour les femmes maltraitées par leur conjoint, les difficultés et les risques liés au confinement sont les mêmes. (1)
Ce conseil est aussi valable pour les hommes battus.
En cas de suspicion de violence conjugale, appelez le 3919

«Chaque jour, 200 enfants sont victimes de violence en France selon les chiffres de la police et de la gendarmerie. Le confinement peut amplifier ce phénomène. Sans même parler des maltraitances les plus graves, beaucoup de parents risquent de craquer parce qu’ils sont à bout de nerfs. Il faut aider ces familles», alerte Lyes Loufok, ancien enfant placé, devenu porte-parole de l’enfance en danger. (2)
En cas de suspicion de violence sur mineur, appelez le 119 (appel gratuit qui n’apparaît pas sur les relevés téléphoniques).

Numéro des associations de protection de l’enfance 

–    La Voix De l’Enfant : 01.56.96.03.00
–    L’enfant Bleu – Enfants maltraités : 01.56.56.62.62
–    Colosse aux pieds d’argile : 07.50.85.47.10
–    Stop maltraitance / Enfance et Partage : 0.800.05.1234

Sources
– (1) Le confinement provoque des inquiétudes sur la maltraitance des enfants –Le Figaro 20/03/2020
– (2) Confinement / Les femmes et les enfants battus sont en danger Psychologie.com 19/03/2020

Confinement / Bonne santé mentale et psychosociale – En 6 points, des recommandations pratiques de l’OMS

Se retrouver confiné pour cause de crise sanitaire peut parfois être mal vécu surtout si la situation accentue l’isolement.
L’Organisation Mondiale de la Santé a publié des conseils de spécialistes pour aider à passer ce cap. Ils sont subtiles mais précieux. A prendre en compte avec les gestes barrières.
Retour sur 6 points qui s’adressent à tous :

  • L’empathie
    COVID-19 a touché des personnes de nombreux pays. Ne l’associez à aucune ethnie ou nationalité. Les personnes touchées par le Covid-19 n’ont rien fait de mal.
  • Le langage et la stigmatisation
    Il est important de séparer une personne d’une identité qui serait définie par COVID-19, afin de réduire la stigmatisation. Non pas « cas COVID-19 », « victimes » « familles COVID-19 » ou « malades ». Il s’agit de « personnes atteintes de COVID-19 », de « personnes traitées pour COVID-19 », de « personnes qui se remettent de COVID-19 » et après s’être remises de COVID-19, leur vie continuera avec leur travail, leur famille et leurs proches.
  • La maîtrise du temps mis à scruter l’information.
    Essayez de réduire le fait de regarder, lire ou écouter des informations qui vous rendent anxieux ou angoissé. Chercher les faits vérifiés par plusieurs sources et non les rumeurs. Les faits peuvent aider à minimiser les craintes.
  • Se protéger soi-même ET être solidaire des autres.
    Aider les autres en cas de besoin peut être bénéfique pour la personne qui reçoit le soutien ainsi que l’aidant. Par exemple, vérifiez par téléphone ou par mail les contacts qui pourraient avoir besoin d’une aide supplémentaire.

  • Trouver des occasions d’amplifier les histoires positives et pleines d’espoir y compris et surtout celles qui peuvent attester des guérisons des malades de Covid-19.
  • Reconnaître le rôle des soignants et des travailleurs de la santé qui soutiennent les personnes atteintes de COVID-19 et assurent votre sécurité sanitaire.

Graphisme de Gerd Altman. Cet article reprend des extraits du document Mental Health and Psychosocial Considerations During COVID-19 Outbreak de l’OMS https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/mental-health-considerations.pdf?sfvrsn=6d3578af_8

Ut Fortis – Communiqué relatif au Covid-19

Dans le contexte de la lutte contre l’épidémie du Coronavirus COVID-19, le gouvernement français a annoncé un certain nombre de mesures dont certaines sont actives jusqu’à nouvel ordre (fermeture des frontières).

À l’échelle du spectacle solidaire « Ut Fortis », initialement prévu le 26 mai 2020, nous ne manquerons pas de revenir vers vous pour informer de toutes nouvelles dispositions.

Nous entendons nous conformer aux directives gouvernementales afin de garantir la sécurité de tous. 
L’équipe souhaite courage, sérénité et santé à tous dans ces temps délicats.

contact@utfortis.com – utfortis.com

Le partage artistique du mois : L’espoir / A.R. Rahman et Walt Whitman

Chaque mois, une vidéo musicale et un poème à partager
Mars 2020

Musique : Jai Ho de A.R. Rahman (2008)

Les paroles de « Jai Ho » ont été écrites par le poète indien référent Gulzar (né en 1934) et sont une combinaison d’hindi, d’urdu et de punjabi. Des paroles en espagnol sont également incluses dans la chanson et en font un poème sublimé en musique qui transcende les frontières : peut-on survivre à ce que l’on pense être le pire ? Le titre illustra avec succès le film « Slumdog Millionnaire » de Danny Boyle adapté de l’oeuvre de Vikas Swarup, l’histoire d’un orphelin issu des bidonvilles qui refusa la désespérance, une ode à l’étincelle, l’espoir, qui change concrètement bien souvent la donne.

रत्ती रत्ती सच्ची मैंने जान गंवाई है
Lentement, lentement, sûrement j’ai perdu ma vie
नच-नच कोयलों पे रात बिताई है
J’ai passé mes nuits à danser sur du charbon
अंखियों की नींद मैंने फूंकों से उड़ा दी
J’ai chassé le sommeil de mes yeux avec les effluves de ma bouche
गिन गिन तारे मैंने ऊंगली जलाई है
Je me suis brûlé le doigt avec l’étoile bleue…

आजा आजा जींद शामियाने के तले
Viens, viens, sous la tente de la vie décorée
आजा ज़री वाले नीले आसमान के तले
Viens, viens sous le ciel bleu décoré de zari (fils de soie couleur or)
जय हो, जय हो, जय हो, जय हो
Victoire à toi !
Baila, baila,
Danse, danse,
Ahora conmigo, tu baila para hoy
Aujourd’hui avec moi, tu danses pour ce jour…

Poème : Je chante le soi-même (One’s-Self I sing) de Walt Whitman (1819 – 1892)

Walt Whitman est l’un des poètes majeurs de la littérature américaine. Egalement journaliste, éditeur, homme politique et témoin de l’histoire de son pays (guerre de secession). Homosexuel dans la société américaine puritaine du 19eme siècle, le poète, préservera son équilibre sans haine malgré le rejet. Whitman laisse des écrits marqués par un thème qui lui tiendra à cœur toute sa vie, le profond pouvoir rédempteur de l’amour. Son recueil Feuilles vertes est un hymne à l’espérance fut-elle minuscule.

Je chante le soi-même, une simple personne séparée,
Pourtant je prononce le mot Démocratique, le mot En Masse.

C’est la physiologie du haut en bas, que je chante,
La physionomie seule, le cerveau seul, ce n’est pas digne de la Muse ; je dis que l’Ëtre complet en est bien plus digne.
C’est le féminin à l’égal du masculin que je chante.

C’est la Vie, incommensurable en passion, ressort et puissance,
Pleine de joie, mise en oeuvre par des lois divines pour la plus libre action,
C’est l’Homme Moderne que je chante.

Walt Whitman, Feuilles d’herbes (One’s-Self I sing traduction)

Découvrir la rubrique "Le partage artistique du mois"
A chaque fois, une vidéo musicale et un poème !
Ut Fortis – Un spectacle à la salle Paul Tixier – Les Halles de Tours en partenariat avec l’Institut de Touraine

Une ville, Tours, capitale du Val de Loire, une des régions classées au patrimoine mondial de l’Humanité et deux lieux d’histoire riches de sens pour un événement fort en émotion.

La salle Paul Tixier – Les Halles de Tours

Depuis plus de 150 ans, Les Halles de Tours sont un lieu essentiel de la gastronomie traditionnelle tourangelle. Finesse et savoir faire !
Au premier étage, la grande salle Paul Tixier, (du nom du conseiller municipal Tixier de 1959 à 1983) recevra le spectacle UT FORTIS le 26 mai à 20H00.

Un show solidaire tout en lumières avec l’expertise de l’éclairagiste Eric Larchery, qui travaille notamment sur certains spectacles de l’Opéra de Tours, UT FORTIS s’annonce comme un événement unique en sons et lumières.

Repérage à la salle Paul Tixier – Les Halles de Tours en février 2020 avec l’éclairagiste Eric Lachery (à gauche) et un des techniciens de la salle Paul Tixier.

L’Institut de Touraine

Partenaire du spectacle UT FORTIS, l’institut abritera également les rencontres interculturelles avec des invitées du spectacle.

L’Institut de Touraine enseigne la langue et la culture françaises à plus de 2 000 apprenants par an du monde entier, de tous âges et tous niveaux. Il a été fondé en 1912 par Edmond Sourdillon, depuis, labellisé « Qualité Français langue Etrangère », reconnu à l’international, l’institut collabore aujourd’hui avec plus de 60 universités nord-américaines, asiatiques, européennes.

A noter, les deux rencontres interculturelles (masterclass) avec les artistes primées Catherine Capozzi et Mary Bichner à l’Institut de Touraine le 29 mai 2020 à partir de 17H30.

Rendez-vous dès le 26 mai 2020. L‘entrée au spectacle est libre avec la possibilité de réserver dès aujourd’hui pour assurer sa place. En savoir plus sur le spectacle interculturel et solidaire UT FORTIS.

E-santé mentale – Conférence et table ronde #eMEN, le numérique au service de la santé

Le vendredi 6 mars, avait lieu la dernière conférence eMEN « E-santé mentale : Formation des acteurs et évaluation des dispositifs »  au Ministère des Solidarités et de la Santé à Paris France, organisé par le Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la recherche et la formation en santé mentale. Christina Goh, initiatrice du projet UT FORTIS assistait à cette journée dédiée.

Se sont succédés de nombreux experts dont les différents domaines couvraient le champ de la e-santé : La délégation ministérielle du numérique en santé, la délégation ministérielle à la santé mentale et à la psychiatrie, l’OMS Europe, ainsi que de nombreux experts de la problématique. Le programme de la session et toute la conférence sont librement consultables à ce lien.

#SantéMentale Pour rappel la santé mentale se définit comme un état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté.