En urgence absolue ?

il vous arrive de penser à mettre fin à vos jours, ne vous isolez pas. Des structures existent et peuvent vous aider à passer la crise. (Liste mondiale des cellules de crise : cliquez sur votre continent). En cas extrême, appelez immédiatement les urgences de votre pays (SAMU, pompiers).

Vous traversez une dépression et pensez savoir pourquoi, faites-vous tout de même aider par un professionnel habilité et si la santé mentale est encore un tabou dans certains endroits, ne vous découragez pas. Avez-vous vérifié la présence d’une cellule de crise auprès des professionnels de santé de votre pays ? Des sites internet et des brochures d’information rédigées par des professionnels du domaine de la prévention sont également à votre disposition en ligne. En français, la Documentation du site de l’UNPS (Union Nationale Prévention Suicide France). En anglais, le site International Association for Suicide Prevention (IASP).

L’application gratuite STOPBLUES (Français) est disponible en accès libre pour votre mobile sur Android et Apple.

Avec des vidéos informant sur le mal être et la souffrance, leurs signes, leurs causes, les solutions et les aides et actions possibles. 

L’application SAMHSA (Suicide Prevention App) en anglais, lauréate du Silver Digital Health Award, disponible pour Android et Apple.

Assistance à personne en danger

Vous êtes témoin d’un harcèlement ou d’un « bashing » sur les réseaux sociaux, signalez le.
Ne vous exposez pas au danger mais assurez vous de relayer l’information aux services compétents.

Facebook
La fonction pour prévenir le suicide fonctionne.

Si vous pensez que le texte d’une publication laisse deviner une envie d’automutilation ou de suicide, il vous suffira de le signaler comme un « contenu inapproprié » classique, dans une sous-catégorie du menu déroulant. Les contenus suicidaires auront la priorité sur les autres.

Une équipe dédiée active 24h/24 et 7j/7 passera en revue ces signalements et proposera une série de conseils en cas de risque avéré. « Si quelqu’un sur Facebook remarque une menace directe, il est encouragé à contacter les urgences immédiatement« . 
Source Facebook.

Si vous souhaitez vous investir bénévolement, proposer votre soutien ou encore faire un don pour la prévention du suicide, n’hésitez pas à vous rapprocher de la structure dédiée de votre pays qui pourra vous renseigner. Poser la question autour de vous, c’est déjà ouvrir une porte.