La Journée Départementale de Prévention du Suicide et le Réseau VIES 37 en France

Un Réseau qui rassemble professionnels, bénévoles pour une cause, celle de la prévention du suicide. En Indre-et-Loire en France, VIES 37 organisait la 26ème JDPS (Journée Départementale de Prévention du Suicide). C’était le 24 février 2022. Témoignage.


Lire le communiqué officiel de la journée


« Ils sont rares ces moments où il est permis d’évoquer en détails les ressources et les outils disponibles pour pouvoir mieux comprendre un sujet aussi complexe et douloureux que le suicide.

Quand j’intègre le Réseau VIES 37, suite à l’élaboration du site Ut Fortis, comme bénévole et ancienne survivante, je suis loin de me douter que je vais me retrouver au cœur d’un système d’engagement à nul autre pareil.

Ici les minutes, les heures ne se comptent pas et se donnent. Nul jugement, on fait avec ce qu’on peut et on fait ce qu’on doit pour transmettre l’information vitale à l’autre. Cette structure est à l’image de son emblème, la feuille de l’arbre Ginkgo biloba, discrète et source d’une multitude de ressources. A l’image de son site internet, arbre humble virtuel, aux multiples données et méthodologies gratuites disponibles.

Les fondateurs de ce Réseau de prévention du suicide en ont vu beaucoup sans doute, mais une conviction semble les faire tenir, celle, forte et résolue de faire tout ce qui est possible pour pouvoir transmettre des ressources à toute personne qui pourrait se trouver en difficulté sur la question du suicide. J’en ai été témoin.
Loin d’une rhétorique, loin de tout sectarisme, leur question reste depuis une double décennie la même : « l’être en souffrance a-t-il pu savoir qu’une écoute et une aide sont disponibles, qu’il n’y a pas de condamnation ? »

Et c’est là toute la différence : un psychiatre et une assistante sociale qui s’investissent dans l’hôpital et hors de ses murs, en toute simplicité et même quand ils n’ont plus de temps, ils essaient de le trouver encore. Travailler bénévolement à leur côté fait partie de ces expériences qui modifie profondément une vie.

Ils auront transcendé les préjugés de leurs socialisations respectives, l’indifférence ou le repli sur soi instinctifs, le refuge de l’inaction et l’angoisse et contre toutes attentes, pour une prévention de partage, auront permis vaille que vaille, la continuité d’un réseau en Indre et Loire, valorisant la réunion de structures diverses, d’initiatives plurielles, de professionnels de santé, de bénévoles, d’aidants, de survivants.

A lire ces quelques mots, Marc et Marie-Claude diront sans doute : « Le Réseau VIES 37, Christina, c’est d’abord le travail collectif. »
Certes, oui. Mais il faut pouvoir dire merci aux êtres qui rendent le monde un peu plus lumineux par leur bienveillance.
Marc et Marie-Claude, merci. »


Christina Goh
Membre bénévole de la Commission E.C. du Réseau VIES 37 de 2019 à février 2022
utfortis.com membre du Réseau VIES 37 affilié UNPS – Correspondante Territoriale bénévole

Découvrir VIES 37

adminutfortis