Janvier 2020 : Le partage artistique du mois

Chaque mois, une vidéo musicale et un poème à partager

JANVIER 2020

Pour la première de 2020, deux textes forts, deux époques différentes mais un même cri « help me ! » (aide moi) !
Une jeunesse qui ne veut pas être jugée mais comprise pour être mieux conseillée ! Une demande qui finit par nous concerner tous.

Deux chansons pour une même vérité, écho d’une génération qui demande d’aller au-delà des apparences.

Help ! des Beatles (1965)

Un titre bien connu mais tragique, dont les paroles ont été écrites par John Lennon. Ce dernier dans un entretien accordé au journal Rolling Stone en 1970, affirme qu’à cause de son honnêteté, Help! est une de ses chansons préférées même si il aurait aimé l’enregistrer sur un tempo plus lent. Dans une autre interview accordée à une revue américaine, il précise : « Nous fumions de la marijuana au petit-déjeuner. Nous étions vraiment là dedans et personne ne pouvait communiquer avec nous, car nous étions dans notre propre monde, yeux vitreux et ricanant tout le temps. C’était ça, la chanson Help! ».

Help, I need somebody
Help, not just anybody
Help, you know I need someone, help

Help me if you can, I’m feeling down
And I do appreciate you being round
Help me get my feet back on the ground
Won’t you please, please help me

« A l’aide, j’ai besoin de quelqu’un
A l’aide, pas n’importe qui
A l’aide, tu sais que j’ai besoin de quelqu’un, à l’aide…
…Aide-moi si tu peux, je me sens au plus bas
Et j’apprécierai vraiment que tu sois là
Aide-moi à remettre les pieds sur terre
S’il te plaît, aide-moi
. »


Lonely de Noah Cyrus (2019)

L’artiste a révélé souffrir d’anxiété chronique depuis l’âge de 11 ans.
A 19 ans, Noah Cyrus a développé tout un univers autour de son expérience. La chanson « Lonely » est une confession, ce moment clé où au lieu d’imploser, plutôt que de sombrer, on décide de surmonter son désespoir et d’appeler à l’aide. Choix courageux d’exprimer sa vulnérabilité réelle à l’autre.

I’m slowly killing myself
I’m trying so hard at the back of the shelf
It’s just the same every day…
…Oh, can’t someone help me
Oh, please someone help me
I don’t care anyone, anything
‘Cause I’m so sick of being so lonely

« Je me tue à petit feu
J’essaye de faire de mon mieux derrière l’étalage
C’est la même chose tous les jours…
…Oh, quelqu’un ne peut-il pas m’aider
Oh, s’il vous plaît, que quelqu’un m’aide
Peu importe qui, quoi
Parce que je me sens si seule »


Littérature : extrait Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants.
(Mais peu d’entre elles s’en souviennent.)

Découvrir la rubrique "Le partage artistique du mois"
A chaque fois, une vidéo musicale et un poème !

Laisser un commentaire