#JMPS 2021 – Spectacle international « Ut Fortis (L’histoire musicale d’une lutte intérieure) »: Arts et prévention – L’Interview croisée de Mary Bichner et GK Noland.

« Ut Fortis – L’histoire musicale d’une lutte intérieure » sera en diffusion sur Tv Tours-Val de Loire le samedi 11 septembre 2021 à 20H45. Engagement pour la prévention du suicide pour Mary Bichner, synesthète, compositrice et vocaliste et GK Noland, vocaliste soul et danseur, artistes du spectacle.

Le show aura rassemblé pour sa conception, des expertises des quatre continents pour une thématique particulière.

L’histoire musicale d’une lutte intérieure
– Introduction
– 1. les chaînes mentales
 2. Les répercussions sur le corps
– 3. Pourquoi construire ?
– 4. Les dissonances
– 5. La violence des préjugés
– 6. Le sentiment d’injustice
– 7. L’exploration
– 8. Histoire d’un retour à soi
– 9. La notion de plénitude
– 10. Finale

Comment Mary Bichner et GK Noland ont-ils vécu cette prévention partagée ?
Interview croisée de deux artistes clés !

Extrait – « Crise de panique » avec GK Noland

Ut Fortis Initiative : Pourquoi avoir accepté de collaborer à « Ut Fortis », projet solidaire de prévention du suicide ?

Mary Bichner : Je suis une grande admiratrice de l’étonnante compositrice Christina Goh et de son merveilleux travail, et j’ai été très honorée qu’elle m’invite à prendre part à un projet aussi beau et puissant. La prévention du suicide est un sujet tellement important, et je suis très reconnaissante à Christina d’avoir créé « Ut Fortis » afin de faire la lumière sur ce sujet et de nous rapprocher les uns des autres.

GK Noland : La cause est noble en mon sens, il y a beaucoup de personnes touchées de près ou de loin par cet acte. En parler d’une manière moins formelle permet de sensibiliser davantage mais avec une communication différente.

Sur scène, avez-vous ressenti votre pratique artistique différemment ou à ce niveau, était-ce d’abord une scène avant d’être de la prévention ?

G.K. : J’ai dès le départ été porté par la thématique. Il s’agissait pour moi de véhiculer un message fort, au travers de la pratique artistique, dans cette mise en scène j’interprète la libération par le corps, le mouvement. Donc d’abord la prévention et ensuite l’artistique.

M.B. : Pendant l’événement, j’ai eu l’impression que tous les artistes, l’équipe et les membres du public étaient très en phase avec le message du spectacle. C’était un concert très émouvant.

« La mise en scène du spectacle nous invite à réfléchir et démontre les mécanismes qui amènent à poser un tel acte. »
G.K. Noland

Participer à ce projet a-t-il modifié votre perspective sur le suicide, sa prévention ou confirmé ce que vous saviez déjà ?

M.B. : En participant à « Ut Fortis », j’ai pu approfondir mes connaissances sur la prévention du suicide grâce à l’aide et aux recherches faites pour le spectacle.

G.K. : La mise en scène du spectacle nous invite à réfléchir et démontre les mécanismes qui amènent à poser un tel acte. Personnellement avant UT Fortis, je ne m’y étais pas vraiment intéressé… ou dirais je que je n’étais pas conscient de ce cheminement vers la fatalité. Dans le monologue de Christina, les émotions évoluent progressivement… Ce qui est frappant, c’est que ces comportements ou émotions ressentis par le personnage sont aussi communs à ceux de toute personne triste ou en souffrance. 

Quelle a été la réaction de votre entourage, de votre staff en apprenant que vous participiez à un projet artistique de prévention du suicide ?

G.K. : Il y a toujours eu une petite réaction des personnes avec qui j’en ai parlé. De l’étonnement.
Par le biais de la comédie musicale j’ai trouvé que le sujet était plus accessible, cela « dédramatise » un sujet plutôt sérieux… En bref, le tabou est en quelque sorte rompu.

M.B. : Toutes les personnes qui ont eu connaissance du projet ont été très touchées et ont voulu en savoir plus. Je suis très reconnaissante à Christina d’avoir rassemblé et partagé sur son site Web de nombreuses ressources utiles sur la prévention du suicide, en français et en anglais, que j’ai pu à mon tour partager avec d’autres personnes.

Que retiendrez-vous de votre participation à ce projet ?

G.K : Je retiendrai  le duo de Christina & Mary Bichner. Un moment suspendu dans le temps, je l’ai trouvé magnifique et chargé en émotion. Les monologues de Christina. Je les ai trouvés assez émouvants et précis.

M.B. : Comme Christina l’explique à la fin de son clip pour Fleur d’eau, il s’agit de « commencer par en parler ».
Par le passé, j’ai toujours été très reconnaissante envers ceux qui sont venus me voir lorsque je traversais des moments difficiles, pour me demander comment je me sentais et si je voulais parler de quelque chose, afin de me rappeler que je n’étais pas seule et de m’aider à m’en sortir. Je veux continuer à faire de même pour les autres, et je pense que « Ut Fortis » est un bel exemple du pouvoir de cette pratique.

Extrait du spectacle « synesthésie et heureuses surprises » avec Mary Bichner

Aimeriez-vous rajouter quelque chose ?

M.B. : Merci beaucoup à Christina Goh de m’avoir invitée à prendre part à ce projet important et marquant !

« Ut Fortis – L’histoire musicale d’une lutte intérieure » en diffusion le samedi 11 septembre 2021 à 20H45 sur TV Tours Val De Loire et tvtours.fr à l’occasion de la Journée Mondiale de Prévention du Suicide.
A partir du 11 septembre 2021, la vidéo HD du spectacle sera disponible gratuitement pour les associations et structures dédiées à la prévention du suicide (projections / débats / moments de rencontres).

L’oeuvre « Double Trinome » avec Mary Bichner et GK Noland, viendra clôturer ce mois de prévention.

Pourquoi sensibiliser ?

– Parce que la crise suicidaire peut être surmontée mais il faut demander de l’aide car elle peut être trop intense. Auparavant, avez-vous pensé au plan de sécurité (élaboré par des soignants et mis à disposition) ? Lien

– Parce qu’avoir connu un proche qui s’est suicidé est perturbant et peut nous fragiliser, surtout si on traverse une période délicate (familialeprofessionnelle, économique, de santé). Avez-vous pensé à en parler ?
Lien pour le guide de gestion d’excès de stress en 8 langues de l’OMS / Lien ressources écoutes.