Confinement / Survivre à une relation toxique – Violence domestique

SOS santé
Adultes ou plus jeunes, suite au confinement obligatoire pour cause de Covid-19, il peut être difficile pour les personnes victimes de relations toxiques et maltraitées de rester enfermées avec leurs bourreaux.
Si vous êtes dans une situation fragile, ne surtout pas désespérer. Des solutions existent.

Certains numéros de téléphone, sites et mails d’alerte par exemple, continuent de fonctionner. Auprès de proches sûrs, au pire des cas, et si vous avez accès à une connexion, cherchez de l’aide. Si vous fréquentez des sites de conseils sur l’ordinateur de maison pour vous en sortir, n’oubliez pas d’effacer votre historique ou de surfer en navigation privée.

Si votre foyer n’a pas ce problème mais vous êtes témoin d’une situation dangereuse pour un tiers, les services d’urgence de votre pays fonctionnent toujours.

Le cas de la France

« Il est déconseillé de sortir. Il n’est pas interdit de fuir » martèle actuellement l’organisation Nous toutes. Car pour les femmes maltraitées par leur conjoint, les difficultés et les risques liés au confinement sont les mêmes. (1)
Ce conseil est aussi valable pour les hommes battus.
En cas de suspicion de violence conjugale, appelez le 3919

«Chaque jour, 200 enfants sont victimes de violence en France selon les chiffres de la police et de la gendarmerie. Le confinement peut amplifier ce phénomène. Sans même parler des maltraitances les plus graves, beaucoup de parents risquent de craquer parce qu’ils sont à bout de nerfs. Il faut aider ces familles», alerte Lyes Loufok, ancien enfant placé, devenu porte-parole de l’enfance en danger. (2)
En cas de suspicion de violence sur mineur, appelez le 119 (appel gratuit qui n’apparaît pas sur les relevés téléphoniques).

Numéro des associations de protection de l’enfance 

–    La Voix De l’Enfant : 01.56.96.03.00
–    L’enfant Bleu – Enfants maltraités : 01.56.56.62.62
–    Colosse aux pieds d’argile : 07.50.85.47.10
–    Stop maltraitance / Enfance et Partage : 0.800.05.1234

Sources
– (1) Le confinement provoque des inquiétudes sur la maltraitance des enfants –Le Figaro 20/03/2020
– (2) Confinement / Les femmes et les enfants battus sont en danger Psychologie.com 19/03/2020