Journée mondiale de la santé mentale – En Afrique de l’Ouest, ce n’est plus un tabou absolu

Des événements dans le monde entier tout au long de cette journée,
y compris en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso,
preuve que le sujet de la santé mentale devient un peu moins tabou même si il reste un grand chantier.
Cliquez sur les affiches pour en savoir plus.

Un événement initié par l’association Maymoundi. La fondatrice, Maïmouna N’Diaye, est réalisatrice, une des premières à avoir tourné un documentaire sur la santé mentale au Burkina Faso. Elle comptait parmi les membres du jury du Festival de Cannes 2019.

L’association « Stop au chat noir » milite pour le soutien aux victimes de violences sexuelles et vient de mettre en place une application dédiée. Régulièrement, elle initie différentes activités de sensibilisation et des ateliers de parole et d’art-thérapie.

Laisser un commentaire